Manifestations

« Mon œuvre est devant moi et qu'on ne vienne pas me demander pourquoi j'écris en français ("Quoi, ma gueule !?!"). Je n'ignore certes pas que derrière cette question, l'on essaye aussi de me culpabiliser à propos d'un public que je délaisserais (certains disent "mon" peuple comme d'autres évoquent "leurs" femmes sur le même plan que "leurs" voitures). J'écris pour le monde. Pour que le monde m'accepte, moi. Si possible, préparer le terrain pour mes enfants. Je veux devenir ancêtre, l'ancienne solution d'être-au-monde. Quitte pour cela à "nommer la perte" de ma langue, destin terrible qui effrayait jusqu'au grand Sony Labou Tansi. » (Dominique Ranaivoson (dir.), 2008, Senghor et sa postérité littéraire, PUMetz, pp. 191-196.)
 


"Les Francophones devant les normes , 40 ans après les Français devant la norme
L('in) sécurité linguistique aujourd'hui : perspectives in (ter) disciplinaires"  
                    -"Tentative de synthèse de la journée" par Didier de Robillard
Conférence de Cécile Sabatier (Mardi 21 mars, 17h30-19h, Salle TA 70): « Ici on parle aussi français ! » : diversité des francophonies dans l’Ouest canadien : identités, dynamiques, tensions ?  Cliquez sur ce lien

- Conférence d'Annette Boudreau (Mercredi 22 mars, 17h30-19h, Salle Amphi 1 Ext.):  « Les Canadiens français » : des Américains qui parlent français ?

 Dans le cadre du Printemps de la francophonie, le C-FFraP (Centre universitaire d'étude du Français et des Francophonies Plurielles) organise une série d'événements.  Programme à consulter

o    Conférence universitaire avec Jean-Marc Moura
Membre de l'Institut Universitaire de France,
spécialiste des littératures francophone et comparée
"Littératures francophones, études postcoloniales et mondialisation"

o    Conférence grand public avec Boualem Sansal
Auteur de "2084 La fin du monde"et lauréat du dernier Grand Prix du roman de l'Académie française 2015"langue française et francophonies en Algérie : tensions, contradictions"